Aymeric Vincent, directeur des ressources humaines adjoint

Publié le 26 septembre 2011 par regionsjob.

Aymeric vincent Aymeric Vincent est DRH adjoint, au sein du pôle littérature du grand groupe d’édition Editis. Un métier centré sur l’humain, qu’il a eu la gentillesse de détailler en répondant à nos questions. Vous pouvez également retrouver Aymeric Vincent sur son blog, dans lequel vous pourrez lire des articles concernant sa fonction et son secteur, ainsi que sur son compte Twitter.

Dans quel type d’entreprise travaillez-vous actuellement ? (PME/PMI/Grande Entreprise…) Dans quel secteur d’activité ? Quel est votre poste actuel ?

Je travaille actuellement dans le groupe Editis, co-leader en France de l’édition de livre avec plus d’une cinquantaine de marques (maisons d’édition) qui couvrent aussi bien la littérature, que les livres pratiques, le scolaire ou la référence. C’est un groupe de 2000 salariés aux profils variés. J’y occupe la fonction de DRH adjoint pour le pôle littérature et ai également en charge plusieurs dossiers transverses pour l’ensemble du Groupe.

Quel est votre parcours professionnel et comment êtes-vous arrivé à votre poste actuel ? Quelles études ou formations avez-vous suivies ?

J’ai une formation supérieure en droit privé avec un DEA de philosophie du droit. Cette formation initiale a été complétée au cours de ma carrière par des formations spécifiques à mon métier. J’ai débuté mon parcours dans un groupe de presse en charge de la communication interne et du recrutement puis poursuivi celui-ci dans un groupe international de conseil en ressources humaines. Le Groupe Editis est alors venu me chercher pour créer le poste que j’occupe actuellement.

Quelles sont les différentes missions liées à votre travail ? Comment se déroule une journée type ?

Il n’y a pas réellement de journée type car, par nature, les ressources humaines s’occupent… de l’humain et celui-ci – bien heureusement – ne peut se prévoir jour après jour. Dans ses grandes lignes, mon poste passe, notamment, par du recrutement, de la formation, de la communication ainsi que de la réflexion sur une politique et une stratégie RH. Tout cela se fait en pleine coopération et avec le soutien de l’équipe et les autres DRH.

Quelles sont les qualités nécessaires pour exercer ce métier ?

La première des qualités pour exercer ce métier est la curiosité. Il faut absolument s’intéresser aux autres, à ce qu’ils font, à ce qu’ils sont. Aimer la rencontre, l’échange… Une autre qualité importante est la capacité à gérer de multiples dossiers aux enjeux variés mais avec un point commun d’importance : c’est toujours un homme ou une femme qui est concerné. Enfin, il ne faut pas négliger les qualités mêlant la rigueur liée aux aspects juridiques de la fonction avec la souplesse nécessaire à la gestion des Hommes.

Quels sont les principaux points forts et points faibles de ce métier ? Quelle partie préférez-vous ?

Le point fort indéniable est de travailler sur l’évolution, l’accompagnement d’êtres humains… qui est également la partie la plus complexe. Le point « faible » est la difficulté de réussir à faire toujours coïncider le temps de l’économie et de l’entreprise avec celui de chacune et chacun des salariés qui la compose.

La partie que je préfère est le sourire et le merci du salarié lorsqu’on a contribué à trouver une solution à ses questionnements.

Quelles sont les évolutions actuelles de votre métier ? Comment voyez-vous votre poste dans le futur ?

Les évolutions de notre métier sont à la fois liées aux évolutions du cadre législatif. Quelles sont les nouvelles réglementations qui vont s’appliquer dans les entreprises. Et elles sont également liées à l’évolution des modes de vie. La relation à l’entreprise des salariés d’aujourd’hui n’est pas la même que celle nouée par nos parents ou grands-parents… et de nos enfants et petits-enfants. Etre à l’écoute de ces changements, encore plus vite qu’hier, est une évolution importante à bien saisir. Mais on pourrait également évoquer la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise avec la part majeure que doit prendre la fonction des ressources humaines dans sa mise en œuvre. Mon poste dans le futur ? Etre davantage encore un des porte-drapeaux de l’entreprise afin de susciter l’envie de venir y travailler et d’y développer ses compétences…ou d’y reste pour ceux qui y travaillent déjà. Et naturellement d’accompagner l’évolution du business par l’évolution des Hommes.

Quel est le salaire moyen pour un débutant, un confirmé ?

Il dépend de tellement de critères qu’il est impossible de répondre dans l’absolu. Grande ou petite entreprise ? Française ou internationale ? Très spécialisée ou plutôt généraliste ? Ce qu’il faut bien prendre en compte dans la rémunération c’est tout ce qui la compose. Autrement dit, n’oublions pas qu’en plus du salaire figurant sur la fiche de paie, il y a des avantages – ou pas – tels que la mutuelle, le restaurant d’entreprise, la localisation de celle-ci…et surtout le bien-être à venir y travailler.

Avez-vous une anecdote sur votre parcours ?

Une anecdote sur mon parcours professionnel est celle qui a lancé ma carrière. Le PDG de ma première entreprise avait répondu à une interview dans un quotidien national dans laquelle il se disait soucieux du chômage et en particulier du chômage des jeunes. J’étais à l’époque jeune et en recherche d’emploi. Je lui ai alors écrit, il m’a reçu puis m’a embauché. J’ai su par la suite que j’avais été le seul à lui écrire en faisant allusion à cet article de presse. Ce que j’aime dans cette anecdote est qu’elle montre qu’il faut oser dans la vie pour contribuer à la construction de sa réussite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>